Les fours à chaux et la cheminée de 1870

Au XIX° siècle, grâce à l’exploitation minière du bassin houiller de Saint-Laurs, Coulonges-sur-l’Autize connaît une  prospérité économique basée sur la tannerie et la chaufournerie.

 

 

Implantée en 1879 à proximité de la voie ferrée, à l’écart du bourg, la grande cheminée de brique de 49 m de haut est le seul témoin d’un four annulaire de système Hoffman. Elle ne sera pas abattue pour ne pas perturber le trafic ferroviaire.

 

 

Les premiers fours à chaux s’installent  dès 1841 et c’est grâce à l’implantation de la  ligne de chemin de fer Niort – Angers en 1868 que l’activité va pouvoir se développer. Les derniers fours à chaux s’éteindront en 1938, concurrencés par le développement des ciments artificiels et les engrais chimiques.